EXPOSITION / INSTALLATION

Amos Gitai Traces

Amos Gitai Traces

1/16

Traversés par la question de l’identité et de l’exil, de la mémoire et de l’Histoire, les films d’Amos Gitai engagent une réflexion sur le passé et le présent, sur la nécessité de la transmission et
sur le rôle de l’art. 
Il poursuit ce questionnement en proposant, pour le Palais de Tokyo, une vaste installation conçue comme une expérience émotionnelle et intime au sein d’une histoire collective. Investissant le sous-sol de l’aile Ouest du bâtiment, il crée une promenade visuelle et sonore d’une densité exceptionnelle dans des images extraites de quatorze de ses films. À cette installation,
il donne le nom de
TRACES.

Dans ces murs en ruines et désaffectés, où furent regroupés les biens juifs spoliés lors de la Seconde Guerre mondiale, c’est la violence de l’Histoire et de ses échos qu’il s’agit pour lui d’évoquer. Juxtaposant images et sons, d’une foule scandant « Mussolini » lors de la campagne électorale de la petite-fille du Duce au silence d’une vidéo tournée à Auschwitz, des convulsions
du Proche Orient à la valse tendre d’un vieux couple à la veille de son arrestation, le parcours proposé par le cinéaste interpelle et ébranle. Il suscite en chacun de nous une réflexion personnelle sur les xénophobies qui 
déshumanisent les destins individuels. Amos Gitai construit ainsi, dans l’atmosphère puissante et mystérieuse du bâtiment, les conditions sensibles d’une transmission
de la mémoire des lieux et des 
événements.

PALAIS DE TOKYO

Paris, France

5 février – 10 avril 2011