EXPOSITION / INSTALLATION

Traces. Lullaby to My Father

1/6

Deux installations d’Amos Gitai sont exposées au Musée d’Art Ein Harod : Traces. Lullaby to
My Father
 dans les réserves au sous-sol et Traces. Efratia’s Correspondence, dans les galeries supérieures du musée.

Des Traces et reliquats de documents – notes de service, procès-verbaux, lettres – servent de point de départ à l’installation qui s’articule autour des procédures judiciaires menées à Francfort
par « le Reich allemand contre le graveur Wilhelm Gohl, le voyageur Georg Fellendorf, l’architecte Munio Weinraub et l’étudiant Heinz Schwerin » en juillet 1933. Les quatre accusés ont été inculpés pour « trahison envers le peuple allemand et d’actes de haute trahison
 ».


Commissaire Galia Bar Or

MUSEUM OF ART

Ein Harod, Israël

16 avril 2011 – 31 mai 2011

MAISON DES MAÎTRES
DU BAUHAUS

Meisterhaus de Vassily Kandinsky/Paul Klee – Salle à manger au Bauhaus conçue par Walter Gropius

Dessau, Allemagne

25 novembre 2011 – 28 mai 2012

© 2020 by agav