FICTION

2015

153' – DCP – Couleur – Israël, France

Rabin The Last Day

1/5
VENTE / DISTRIBUTION

INDIE SALES

32, rue Washington. 75008 Paris

France

+33 (0)1 44 83 02 27

info@indiesales.eu

www.indiesales.eu

 

AGAV FILMS

6, cour Berard. 75004 Paris

France

+33 (0)1 42 40 48 85

agav@amosgitai.com

4 novembre 1995. Yitzhak Rabin, Premier ministre israélien, l’homme des accords d’Oslo et Prix Nobel de la paix, est assassiné sur la place des Rois d’Israël à Tel Aviv après un long discours contre la violence et pour la paix. Son assassin : un étudiant juif religieux d’extrême droite.

Vingt ans après, le cinéaste Amos Gitai revient sur cet événement traumatisant avec un nouvel éclairage. Replaçant l’assassinat dans son contexte politique et sociétal, Le Dernier jour d’Yitzhak Rabin mêle reconstitutions fictives et images d’archives afin d’offrir un véritable thriller politique.

« (…) Gitai mène une enquête sur les conséquences de l’extrémisme politique, une étude sur
la façon dont une rhétorique enflammée peut semer les graines de la violence.
Le Dernier Jour d’Yitzhak Rabin montre un dirigeant démocratiquement élu non seulement critiqué et méprisé mais diabolisé, dépeint comme un dictateur et un monstre, un traître, un étranger et un ennemi de son peuple. Le genre de rhétorique visant Rabin, y compris à partir des rangs du parlement israélien
et du parti d’opposition, ne sera guère familier aux oreilles américaines. Nous avons eu la chance jusqu’à présent. Mais ce serait une erreur de voir ce film troublé et troublant simplement comme une enquête. Il est également un avertissement.
»

A. O. Scott, New York Times, 28 janvier 2016

 

« Amos Gitai impose, par sa mise en scène et son montage, un cinéma vérité qui fait le pari
de l’artifice, de la manipulation ouverte des images. D’où un étrange théorème : plus l’image
est pauvre, vidéo, télévisée, plus elle fait preuve de vérité, et contamine la grande forme cinématographique en la précipitant dans I’histoire. Le réalisateur rapproche ainsi ces deux types d’image en creusant sans cesse leur contraste ; la morale du film joue (jusqu’à l’illusionnisme)
dans cet écart ouvertement recherché. Cette expérience est fondée sur la confiance accordée
aux spectateurs : eux seuls sont amenés à « travailler le film », presqu’à le finir, en tous les cas
à lui donner, non pas son sens mais ses sens, pluriels et contradictoires, et à garder l’œil ouvert
sur la diversité et l’imbrication de ces images de natures si différentes. […] Le film est passionnant
car il pose, avec les armes du cinéma, une question glaçante pour la démocratie : que faire quand l’appel au meurtre ne semble plus déranger personne ?
»

Antoine de Baecque, « C’est Rabin qu’on assassine. Amos Gitai dans le maelström de l’histoire israélienne », L’Histoire, 24 novembre 2015

Avec Yitzhak Hiskiya (président de la Commission), Pini Mittelman (membre de la Commission), Tomer Sisley (chauffeur de Rabin), Michael Warshaviak (membre de la Commission), Einat Weizman (avocate de la Commission), Yogev Yefet (assassin de Rabin), Ronen Keinan (avocat de la Commission), Tomer Russo (directeur de l’hôpital), Uri Gottlieb (conseiller juridique du gouvernement), Ruti Asarsai (policière), Dalia Shimko (psychiatre), Gdalya Besser (officier de Police), Odelia More (professeur), Eldad Prywes (garde du corps de Rabin), Shalom Shmuelov (agent de renseignement), Mali Levi (la journaliste), Liron Levo (le soldat), Yona Rosenkier (participant
au rassemblement), Yael Abecassis (interviewer) et Shimon Peres

Scénario Amos Gitai, Marie-José Sanselme Image Éric Gautier Casting Ilan Moscovitch Montage Yuval Orr, Tahel Sofer, Isabelle Ingold Décors Miguel Merkin Son Alex Claude, Nir Alon Musique Amit Poznansky Recherches Rivka Markovitzky Gitai Costumes Dany Bar Shay Coiffure Ziv Katanov Maquillage Ziv Katanov

Producteurs exécutifs Gadi Levy, Shuki Friedman, Benoît Quainon
Producteurs Cyril Colbeau-Justin & Jean-Baptiste Dupont, Sylvie Pialat, Laurent Truchot, Michael Tapuach, Francesco Di Silvio, Amos Gitaï Production LGM Cinema, Les Films du Worso, France 2 Cinéma, Orange Studio, Hamon Hafakot, Agav Films Producteurs associés Cinefeel Prod, Sophie Dulac Distribution, Indie Sales,
United King Films
Avec la participation de Canal+, France Télévisions, Aide aux cinémas du monde, Centre national du cinéma et de l’image animée Ministère des affaires étrangères, Institut français
Avec le soutien de The Rabinovich Foundation For The Arts, Cinema Project, The Leon Recaneti Foundation, supported by The Cultural Administration Israel Ministry of Culture and Sport - The Israel Film Council
Ventes internationales Indie Sales Company Orange Studio

FESTIVALS

Venise : Biennale di Venezia/Mostra d’arte cinematografica 2015 – En compétition
Mouse D’Oro
Award, Human Rights Nights Award

Toronto International Film Festival 2015 - Masters

© 2020 by agav